Quelle matière choisir pour sa lingette lavable ou disque démaquillant ?

Quelle matière pour son disque démaquillant lavable

On me demande assez régulièrement quelle matière prendre pour ses lingettes lavables ou pour ses disques démaquillant : bambou, coton, eucalyptus, ….. ?

Je vous explique ici les différents modes de fabrications de ces 3 tissus qui sont les plus courant lorsque l’on parle d’accessoires en tissus zéro déchets.

  1. Le bambou :

Je  vais être directe : STOP AU GREENWASHING DU TISSUS DE BAMBOU !

  • Non le tissus de bambou n’est pas naturel ! C’est un procédé chimique qui va transformer la matière naturelle en viscose / rayonne. Les solvants utilisés ne sont pas recyclés.
  • Non le tissus de bambou n’est pas antibactérien : aucune étude scientifique ne le prouve. Et si la matière naturelle sur l’arbre a cette propriété, vous pensez bien que les différents produits chimiques pour la transformer en tissus, ont éliminé cette capacité.

La surexploitation du bambou : Outre sa production peu écologique il y a un autre problème, comme l’explique Consoglobe  :  la moitié des forêts de bambou ont été détruites en 10 ans, menaçant l’habitat et l’alimentation des pandas. Certes le bambou pousse vite, ce qui permet d’utiliser rapidement son bois, mais « il faudra 20 ans pour que les nouveaux bambous puissent subvenir aux besoins des animaux ». J’espère que nous ne nous retrouverons pas dans le même cas que les orang outans avec l’huile de palme dans quelques temps… – extrait du blog “doux comme du coton”

C’est pour cela que vous ne trouverez pas d’articles textiles à base de bambou sur le site et que je vous encourage à ne pas en acheter sur d’autres sites.
Comme dis plus haut, soyez conscient que c’est du greenwashing (on fait passer pour écologique quelque chose qui ne l’est pas).

 

  1. Le coton :

il faut absolument choisir un coton qui a été cultivé selon des normes biologiques très strictes ! En effet le coton a des parasites et du coup la culture classique, pour ne pas dire chimique du coton se fait à coup de pesticides et insecticides ce qui en fait une culture très polluante pour les sols et pour les populations qui y travaillent et qui vivent à proximité de ces cultures.

Le coton correspond à environ 40% de la production textile mondiale. Pour faire des vêtements en coton, il faut tout d’abord cultiver le coton! Sa culture reste l’une des plus polluantes au monde. Elle couvre environ 2,5% des surfaces cultivées mondiales, mais engloutit 25% des insecticides et 10 % des herbicides selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Et en 2016, 64% du coton cultivé dans le monde était génétiquement modifié.
L’industrie textile du coton, des impacts à tous les niveaux / www.natura-sciences.com/

De plus c’est une plante qui est très gourmande en eau et beaucoup de cultures sont irriguées au détriment de la nature. Si vous avez le coeur bien accroché allez-voir la vidéo de Gaia & Dubos – Sustainable Fashion sur Youtube : Le coton est la fibre la plus polluante au monde

Pour toutes ces raisons, tous les textiles en coton vendus sur le site sont issus d’une culture du coton biologique. 

 

  1. L’eucalyptus :

la fibre de bois de l’eucalyptus est extraite est transformée par procédés chimiques pour donner du tissus que certains vont nommer Lyocell ou Tencel (marque déposée). Cette fibre de bois peut aussi provenir d’autres essences comme le pin ou l’hêtre.
Vu que l’eucalyptus pousse rapidement et facilement et que la production bien que chimique est en boucle fermée avec les solvants réutilisés, on peut dire que, bien que non naturelle, cette fibre textile est intéressante du point de vue écologique. En plus, elle est moins consommatrice d’eau que le coton.

Pourquoi je ne parle que de ces 3 fibres et pas de la microfibre ?
Là encore, à grand renfort de communication, on vante la microfibre comme étant quelque chose de génial pour se démaquiller qu’à l’eau mais ce n’est que de la fausse information :
– de 1) c’est fabriqué à base de pétrole, on est sur une fibre synthétique n’ayant aucune matière première naturelle.
– de 2) à chaque lavage de matière synthétique, des micro-particules de plastique sont relâchés dans l’eau :-(. Il faudrait utiliser un filtre ou un sac à linge spécial pour empêcher cela. D’ailleurs si vous avez une expérience à partager sur le sujet, je suis preneuse !

Pour résumer sur la partie boutique vous trouverez pour les lingettes lavables, gants lavables et disques-lingettes démaquillants du coton bio et de l’eucalyptus.

 

 

Consulter les produits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *